Ballonnements

Beaucoup de patients demandent conseil à leur pharmacien pour des troubles digestifs : constipation, diarrhée...

Un trouble handicapant et qui touche l'intimité sont les ballonnements.

Nous vous proposons quelques conseils simples pour y remédier.

 

Qu'appelle-t-on ballonnements ?

Un excès de gaz dans le tube digestif peut être à l'origine de ballonnements. Ils sont très souvent accompagnés de douleurs abdominales.

 

Quand il y a un excès de gaz au niveau de l'estomac, on parle d'aérophagie dû souvent à une ingestion excessive d'air pendant les repas.

Si l'excès provient du colon, on parle d'aérocolie dû souvent à une infection digestive ou à la présence d'aliments fermentescibles : flatulences accompagnés de spasmes.

 

Différentes causes de ballonnements ?

 

Médicaments comme laxatifs.

 

Aliments fermentescibles : légumes (choux, brocolis), fruits crus (pommes, poires), fromages, féculents (lentille, pois).

 

Infection digestive.

 

Troubles de la motricité : facteurs nombreux comme le stress.


Principaux médicaments

Pour calmer les flatulences :

Charbon : Charbon de belloc, Carbogaz. A prendre à 2h d'écart d'éventuelles prises de médicaments.

Simethicone : agit sur les bulles de gaz : Siligaz, Meteoxane.

 

Pour calmer la douleur :

Douleurs et spasmes : Trimébutine et Spasfon.

Présence de brulures : Maalox.

 

Médicaments naturels

Phytothérapie : angelique, fenouil, romarin : Naturactive digestion stick.

 

Probiotiques : Nutergia Ergiphylus confort.

 

Homéopathie :

 

Flatulences et spasmes : Asa foetida 9CH : 5 gr plusieurs fois /j.

 

Flatulences et brûlures : Kalium carbonicum : 5 gr plusieurs fois /j.

 

Aromathérapie : 1 goute d'HE de Menthe poivrée sur un comprimé neutre après les repas.

 

Conseils hygiéno-diététiques

Ne pas retarder le moment de la selle afin d'éviter la rétention.

 

Adapter l'alimentation.

 

Eviter les chewing-gums.

 

Meilleure réglage des repas : heures régulière, position assise sans regarder la télé et mastiquer doucement.

 

Masser le ventre.

 

 

VERSION
IMPRIMABLE

 

 

 

 

Images : freepik.com